Français Anglais
Accueil Annuaire Plan du site
Accueil > Production scientifique > Thèses et habilitations
Production scientifique
Doctorat de

Doctorat
Equipe : Intelligence Artificielle et Systèmes d'Inférence

Diagnosticabilité et diagnostic de systèmes technologiques pilotés (Développement d'une chaîne de conception outillée d'un système de diagnostic appliquée aux systèmes technologiques pilotés

Début le 01/11/2008
Direction : DAGUE, Philippe

Ecole doctorale :
Etablissement d'inscription : Université Paris-Saclay

Lieu de déroulement : Sté SHERPA ENGINEERING & LRI-INRIA

Soutenue le 13/12/2011 devant le jury composé de :
Louise Travé-Massuyès (Rapporteur), Directeur de Recherche, LAAS-CNRS de
Toulouse.
Luca Console (Rapporteur), Professeur, Universita' di Torino.

Marie-Odile Cordier (Examinateur), Responsable Scientifique, IRISA de
Rennes.
Burkhart Wolff (Examinateur), Professeur, Université Paris-Sud.
Nicolas Rapin (Examinateur), Ingénieur-Chercheur, CEA LIST de Saclay.
Philippe Fiani (Examinateur), Responsable bureau d'étude, Sherpa
Engineering, La Garenne Colombes.

Jean Brunet (Invité), Co-gérant, Sherpa Engineering, La Garenne Colombes.

Philippe Dague (Directeur de thèse), Professeur, Université Paris-Sud.

Activités de recherche :

Résumé :
Un système technologique piloté est constitué d'une variété de composants
interagissant ensemble et combinant de multiples phénomènes physiques. Ces
composants, subissant un stress en fonctionnement, finissent par être
affectés par des défauts pouvant avoir de graves conséquences pour
l'intégrité du système lui-même ou son environnement. Ces défauts sont
généralement répertoriés par des techniques de sureté de fonctionnement et
classés par ordre de criticité.
Une solution, pour réduire les sinistres consécutifs à la survenue d'un
défaut critique, est de mettre en place un diagnostiqueur embarqué capable,
dans un délai bref, de détecter cette survenue puis d'identifier le défaut,
en vue de placer le système dans un mode de fonctionnement plus sûr. Il
apparaît alors impératif, durant la conception du diagnostiqueur, d'étudier
la diagnosticabilité des défauts, étude consistant à s'assurer que le
diagnostiqueur sera toujours capable de détecter et d'identifier sans
ambiguïté les défauts préalablement répertoriés.

Cette thèse établit une chaîne complète de développement d'un
diagnostiqueur embarqué pour les systèmes technologiques pilotés. Y sont
décrites, dans un cadre théorique unifié et cohérent basé sur l'utilisation
de modèles homogènes, toutes les étapes depuis la conception jusqu'à la
réalisation du diagnostiqueur : représentation comportementale du système
et modélisation des défauts, étude de la diagnosticabilité de ces défauts,
puis génération du diagnostiqueur lui-même. Le lien rigoureux établi entre
l'étude de la diagnosticabilité et la génération du diagnostiqueur, qui
fonde la correction et la cohérence de l'approche, constitue un aspect
saillant et original de ces travaux.

Cette thèse résulte d'un projet collaboratif réunissant l'entreprise
Sherpa Engineering, le Laboratoire de Recherche en Informatique (LRI) unité
mixte de recherche de l'Université Paris-Sud et du CNRS et enfin le
Laboratoire d'Ingénierie des Systèmes Embarqués (LISE) du CEA LIST.